Une célébration inoubliable

Chaque année, dans un petit village du sud-ouest de la France appelé La Chapelle-Montbrandeix, les habitants organisent une fête pour leurs aînés. Sans les interventions rapides des témoins et un accès facile à un défibrillateur automatisé externe (DAE), l’événement de cette année aurait pu se terminer en tragédie.

Environ 80 personnes, membres de la communauté, fonctionnaires municipaux et invités, s’étaient réunies pour déjeuner, profiter de la musique et danser. Peu après le début du déjeuner, François Corral, mari âgé de 83 ans d’une conseillère municipale, s’est effondré. Marie-Pierre, infirmière et épouse du premier adjoint au maire, a vérifié le pouls de François et a reconnu les symptômes d’un arrêt cardiaque soudain (ACS). Le mari de Marie a François à l’écart des invités.

Aurélie, une employée de la mairie, a couru chercher le défibrillateur ZOLL AED 3® accroché au mur.

Marie a commencé une réanimation cardiorespiratoire sur François. Aurélie a allumé le DAE et a suivi les instructions pour appliquer les électrodes. Frédéric, un autre témoin, a appelé les services d’urgence.

Sans les interventions rapides des témoins et un accès facile à un défibrillateur automatisé externe (DAE), l’événement de cette année aurait pu se terminer en tragédie.

Marie et Aurélie ont suivi les instructions du DAE pour effectuer une RCP de haute qualité, et suivant les instructions du DAE, Aurélie a appuyé sur le bouton de choc. Après trois séances de RCP et deux chocs, François a repris conscience. Il a ensuite été évacué par hélicoptère vers le centre hospitalier de Limoges. Une légère insuffisance cardiaque congestive lui avait déjà été diagnostiquée antérieurement et il avait besoin qu’on lui implante quatre stents. Il a passé trois semaines de récupération à l’hôpital.

Aucune expérience requise

Aurélie n’avait jamais utilisé de DAE et n’avait eu un aperçu de l’utilisation d’un défibrillateur que lors d’un cours de premiers secours qu’elle avait suivi dans sa jeunesse. Sans expérience et avec un souvenir lointain du fonctionnement d’un défibrillateur, Aurélie a trouvé le DAE simple et intuitif à utiliser.

Elle a écouté les évaluations et a suivi les instructions du dispositif à chaque étape. Aurélie est très heureuse d’avoir pu mettre à profit sa formation aux premiers secours pour la première fois et ainsi aider à sauver quelqu’un qu’elle connaît et apprécie.

En tant qu’infirmière, Marie a dû faire face à d’autres situations d’urgence mettant la vie en danger et a même dû utiliser un DAE dans des situations antérieures. Elle est soulagée que cette situation ait abouti à un résultat positif.

Une belle amitié

Marie, Aurélie et François sont devenus assez proches à la suite de ce sauvetage. Marie et Aurélie rendent visite à François pendant qu’il s’occupe de son jardin, un passe-temps qu’il pratique depuis de nombreuses années et dont il peut continuer à profiter grâce aux intervenants qui se sont précipités pour le sauver. Sa femme, ses filles et ses petits-enfants sont tous reconnaissants des interventions rapides de Marie, Aurélie et Frédéric.

Download this story